Haïti chérie

Haïti chérie        (français)

Oh! je voudrais tant, que l’on se souvienne

des jours heureux, ou tu étais si nôtre

qu’on se souvienne, que tu étais chérie

plus que moi-même, plus que toute ma race

II

je t’abandonne, pas que je suis infidèle

je suis sincère, je veux que tu sois belle

que tes enfants soient le fruit de ma race

que nos amours soient des amours pérennes

R

Nous vivions tous les deux, ensemble

je suis parti, tu es restée

je ne t’oublie pas, assise en dette

sans raison d’être, sans un mieux être

Haïti chérie, dis-moi tes secrets

moi qui suis en pli dans ma détresse

je saurai te trouver tes ancêtres

au bord du rivage de l’exil.