» Nou pa égaré « 

 » Nou pa égaré « , un slogan qui mérite un peu plus d`attention et de complicité que de simple propagande.

Comment une phrase aussi simple, répétée depuis  » diab té Kaporal, a t-elle pu surgir du néant pour devenir une sorte de canevas, presqu`une armure dans notre société ?

C`est presque magique. je dirais même que c`est magique si je veux me tenir dans les profondeurs de la mystique puisque l`heure est appropriée pour les débats de l`arène politique.

Cà a l`air d`un avertissement aux politiques, qu`ils ont atteint leur limite face à la démesure. Et par ricochet si nous ne sommes pas tous des égarés il faudrait suivre le mouvement car ce ne sont pas seulement les politiques qui en pâtiront, mais toute la classe des nantis et des bien-portants.

Il suffira désormais de dire à tout venant  » nou pa égaré », ces trois mots qui contiennent toutes les dispositions d`une réponse et d`une attaque, pour que le vis-a-vis se conforme.

Autant que le vent l`emporte, nous venons de franchir une autre étape de subtilité sociale qui rappelle aux hommes que des besoins sont en attente, et qu`il n`y a plus de temps à perdre.

Je Plaide

30 octobre 2017

Mike Joseph