Commençons à feuilleter le tout premier livre de Mike Joseph

J`éprouverais un grand plaisir de plaider par la voie de ceux et celles qui voudraient contribuer à la réalisation pleine et entière de cette oeuvre d`envergure nationale. Un mot, un texte, une suggestion, une idée en ferait l`éclat et le rehaussement. Le monde vous en serait reconnaissant.

Je Plaide

Depuis plus de deux cents ans, la nation haïtienne ayant perdu sa voie, les haïtiens en général se battent comme le diable dans un bénitier afin de trouver une issue à leur souffrance. Ce n`est pas qu`ils ne veulent, ne savent  pas vivre ou qu`ils ne s`aiment pas comme le dit ce proverbe assassin « dépi nan ginen nèg rayi nèg », c`est tout simplement parce qu`ils ont été dirigés vers quelque chose d`autre.

Durant toute cette randonnée de déviance, il y a lieu de croire que nous finirons par retrouver notre voie et la direction tout à fait opposée à celle-ci qui sans fausse modestie demeurera toujours un attribut. Mais pour vraiment résoudre ce problème il n`y a qu`une voie à suivre : enterrer la hache de guerre par le biais d`une Amnistie générale, et reprendre la clef de notre indépendance jetée loin de notre culture libertaire.

Comment vouloir vivre avec des vivants sur cette planète quand en même temps nous sommes en train de vivre avec l`esprit des morts qui nous prennent pour des leurs. L`amnistie nous permettrait de couper les liens avec une histoire morbide, ouvrirait la voie sur un immense chantier de création, et enfin ferait de nous les artisans de notre propre destin.

Imaginons une Haïti qui se réveille tranquillement dans la simplicité d`une vie nouvelle où Jean, jacques ou Pierre aurait finalement remis à la justice suprême et à la providence, ses interminables convulsions et toutes les accusations portées contre tous, sauf contre lui-même.

Des technocrates aux vagabonds de l`heure – tous ceux et celles qui se sont alignés pour servir le colon, nous avons tiré la leçon que le moment est venu de nous prendre en main car ces luttes fratricides ne nous ont rien rapporté ni en espèces ni en nature. Ces hommes et femmes de l`histoire, malgré leurs fautes impardonnables, n`ont fait qu`essayer de répondre à des questions pour lesquelles ni vous, ni moi, ni personne n`a de réponse même aujourd`hui encore. ils ont lamentablement échoué, et nous considérons l`instant présent comme le décompte final.

L`Amnistie nous permettrait de respirer l`air frais que nos voisins respirent, car eux ils n`ont plus personne à blâmer que ceux qui pour eux représentent un fardeau imposé. Ils ont compris qu`il suffit de regarder dans une autre direction pour changer la nature des choses.

Il n`y a pas d`autre voie pour Haïti que celle de l`Amnistie générale, une sorte de grâce et de bénédiction qui ferait de notre actuel une époque révolue; un élan qui remplacerait notre aujourd`hui, où c`est la loi de la jungle qui prédomine.

Faisons partie de la grande société des humains. Ayons le courage de traverser notre temps pour rejoindre celui des autres, ces autres qui nous ont laissés tellement loin derrière qu`il y a risque que nous redevenions de gré ou de force, encore une fois, incontestablement, des esclaves enchaînés. Et cette fois-ci nous l`aurons mérité. Et le monde entier se fermera les yeux.

A suivre…