Le lion et le Rat

DEFI, face à la situation qui prévaut en Haiti et dans la diaspora, aimerait rappeler à toutes et à tous combien grave est celle-ci considérant les abus de toutes sortes que vivent quotidiennement les haïtiens en général. Malheureusement on ne s`en soucie point, tant que cela n`arrive à un proche ou à soi-même. Pour résoudre tous ces problèmes, faut-il bien que la justice universelle soit le levier de commande, d`abord dans la famille considérée comme embryon de la justice sociale. Dans le texte suivant, voilà ce qui est dit à ce propos :

 » On a toujours besoin d`un plus petit que soi.  »

 » On a souvent besoin d`un plus petit que soi.  »

Jean de LA FONTAINE (1621-1695)

Le lion et le Rat

 » Il faut, autant qu’on peut, obliger tout le monde :
On a souvent besoin d’un plus petit que soi.

Tout le monde connaît cette fable, intitulée le Lion et le Rat, dans laquelle le fabuliste nous fait voir un rat qui sortit de terre entre les pattes d’un lion. Celui-ci n’y fit aucune attention et lui laissa la vie, bienfait qui ne fut pas perdu. Car il arriva un jour, dans une forêt, que le lion fut pris dans des filets. Il eut beau remplir l’air de ses rugissements, rien n’y fit, et il serait resté longtemps dans cette position si le rat n’était accouru à son secours et n’avait rongé les mailles du filet ; ce qui rendit la liberté au lion.

Je Plaide
01 mars 2018
Mike Joseph