La Diaspora, le martyr haïtien

Des millions de dollars us envoyés chaque année, depuis des années, pour supporter le pays, Haiti, et personne n`a de compte à rendre, même quand çà n`a rien donné. Au contraire, la situation de tous les haïtiens, même ceux-là qui contribuent à cet état de chose s`est empirée, et tout le monde est aux abois. Cela ne se parle pas trop mais se sait dans tous les foyers : On n`en peut plus.

Ces dollars qui constituent une entorse à l`Economie haïtienne qui devient de plus en plus moribonde, ceux qui les reçoivent deviennent des parasites, ceux qui les récupèrent s`organisent pour que cela demeure éternellement, un réflexe prédateur ; pis est, ce sont bien souvent les conditions dans lesquelles cet argent est dépensé : La borlette, la prostitution, la drogue, la corruption, etc. qui rendent inconcevable la façon qu`il  est donné. Même une taxe chimérique imposée vient s`y ajouter, le fameux dollar cinquante, à cette compassion sans mesure, pour lequel jusqu`a présent personne ne sait et ne voit ce qu`il en advient.

D`une main, la diaspora est le sauveur incontestable, et de son inconsistance elle est devenue un couteau à deux tranchants idéologiques et stériles. Elle demeure l`une des principales pierres d`achoppement du progrès et du développement d`Haiti. Sans cette assistance indirecte aux gouvernements et aux hommes d`affaires d`Haïti, le pays se serait déjà effondré ou serait redevenu le joyau des caraïbes comme dans le temps où les hommes devaient se retrousser les manches pour nourrir leur famille. Le temps de la dignité.

Combien de temps encore allons-nous rester les bras croisés à attendre des autres le secours nécessaire, alors que nous sommes les principaux responsables, coupables, gardiens et récipiendaires de cette innommable déviation. Il est vrai que nous ne pouvons plus arrêter cette hémorragie sensible de notre vertu patriotique, mais au moins faisons un effort pour qu`elle serve à quelque chose.

Les torts causés sont irréparables, mais faisons en sorte que le présent et l`avenir soient compensés de ce fardeau trop lourd à supporter en termes de sacrifices et de complicité indirecte à la machine politique mise en place pour gérer notre inconsistance.

Veuillez excuser cette intrusion dans votre intimité et relation personnelle avec la grande famille à laquelle nous aussi nous faisons partie, en prenant la parole avec autant d`humeur, car à ce stade des événements le moment est devenu critique pour la survie de tout un chacun : assistant et assisté, secoureur et secouru.

 

Je Plaide

20 mars 2018

Mike Joseph