Francois Duvalier, etait-il un grand leader et/ou un grand homme

En guise de réponse à ceux et celles qui l`affirment ou qui l`infirment, voilà ma position :

Question très controversée. Quelle que soit la tendance, Il n`y a qu`un vivant de notre génération à se mesurer aux vieux démons de la politique traditionnelle et affirmer le contraire. Ce qu`il faut au moins tenter si on est honnête et sincère avec les autres, c`est de dire la verité. Maintenant allons voir dans quelle mesure les appréciations, approbations et contradictions sont-elles fondées.  »Grand leader  », là j`ai un problème. En ce qui me concerne, permettez que je m`attribue cette logique, un grand homme c`est celui qui se respecte et respecte la liberté et l`intégrité des autres. Mais ce grand homme, surtout s`il est un politique, à cause des contraintes qu`il rencontre sur le tas, il est fort probable que pour les besoins de la cause il ne soit pas capable de garder cet équilibre. En ce sens là je voudrais concéder que Duvalier père était un grand leader mais avait perdu sa qualité de grand homme. Avait-il la capacité d`être un grand leader et grand homme à la fois ? Notre niveau d`éducation et de formation politique lui avait-il fourni les matériaux nécessaires pour un tel degré ? J`en doute. les comparaisons sont très peu nombreuses d’entre ceux qui se sont distingués entre les deux. La suite ne m`autorise point à lui décerner la médaille. En faisant fi du potentiel haïtien, au point de remettre les rênes du pays à son fils Jean Claude Duvalier, ce bambin qui n`avait que faire d`un tel héritage, il a vénérablement échoué. En passant, à ceux et celles qui lisent ces quelques lignes, au grand public, j`attire votre attention sur le fait que cette note est datée du 22 avril 2018, le jour mystique de Francois Duvalier. Donc, comme conclusion, il n`était ni un grand leader ni un grand homme.

Je Plaide

22 avril 2018

Mike Joseph