Le vaudou, hache à double tranchant

Le vaudou libère et emprisonne comme toutes les religions du monde.

Par respect pour ce qui est plus grand que l`intelligence singulière, je me force à limiter mon assertion au vaudou haïtien, car je ne connais pas sa pratique. Mais en général, puisqu`il est largement répandu en Afrique, j`estime que de part son origine il devrait être de la même substance partout où le noir le réclame et l`exerce.

Comme tout autre culte, il est soit une invention diabolique, une prétention spirituelle, soit un mécanisme de défense ou une arme terrifiante à bien des égards. De toutes les façons, encore une fois comme toutes les religions du monde, oui ! il libère et emprisonne à la fois. Et au bout du compte, par son radicalisme et engagement historique, il ne fait aucun doute que c`est un jeu qui ne se joue qu`en enfer. Beaucoup d`entre nous croient pouvoir se blanchir de toute appartenance au vaudou, simplement en choisissant une autre religion, malheureusement ce n`est pas aussi facile. En voulant se débarrasser de cette affection conçue par la force des choses, les raisons qui l`ont engendrée demeurant encore un mystère à élucider, on ne fait que différer ses impacts sur le quotidien mais non sur l`existence.

Si c`est une invention diabolique, allons voir de quel bois se chauffe ce diable.

Le diable en général devrait être une entité désignée à concevoir tout ce qui est mal ou négatif. Or, le vaudou procure des bienfaits à ceux qui sont atteints de maléfices. Donc, il devrait être considéré comme tout autre medium de cet ordre, en tant que science et technique de survie. La religion. Alors pourquoi ne peut-il être reconnu comme tel, sans préjugé ?

De quoi est-il utile, comparé aux religions adoptées ?

Il est d`abord et avant tout l`expression de notre identité d`origine. Il utilise des instruments qui font danser les esprits, qu`aucun autre culte ne peut réveiller. Il répond à des besoins spécifiques que seuls les enchaînés et les vierges sont capables d`éprouver. Un culte plein de magie subite, improvisée et insoupçonnée. Qui dit mieux !

Un peuple aussi éprouvé, le peuple noir, n`a t-il pas le droit de choisir sur le plan spirituel l`arme la plus conforme à ses souffrances, vue l`hypothèque indue placée sur son compte ?

Quelle est l`issue de notre choix spirituel ou religieux ?

Tous, nous recherchons un support face aux agressions virtuelles ou réelles, aux mystères et questionnements qui nous dépassent et sont souvent incontrôlables sur le plan humain. Et en plus, aucune religion ne peut nous apporter la perfection. Je me permettrais même de dire que les religions en général recèlent tellement de coupables et d`impurs`qu`elles sont un lieu infernal caché sous le parapluie de la prière et des invocations éthériques. Tandis que le vaudou est plus agressif, surtout à cause de sa position historique que les fuyards ne veulent point digérer, il mélange tout ce qui est à sa portée en vue de délivrer l`âme de ses suppôts. En fin de compte, choisir ou reconnaître son appartenance au vaudou n`est qu`une question de choix, selon qu`on est intègre, ferme ou fluide. Au bout du compte,  » à malin, malin et demi  » le diable sait jouer des tours, que religieux ou pas seule une spiritualité forte peut maîtriser. Cette énergie que l`on trouve dans la spiritualité transcende toutes les religions du monde. Que vous soyez vaudouisant, athée ou protestant, si vous croyez en Dieu ou dans une force universelle au dessus de tout, aucune autre puissance ne peut disposer de votre vie sans l approbation de ce en quoi ou celui en qui vous avez la foi. Viola donc pourquoi, les hommes selon leurs affinités se renient pour adopter telle ou telle religion.

En fin d`analyse, toutes les religions sont des inventions humaines, ainsi que le vaudou, supportées ou non dans la spiritualité par des principes qui prennent en compte des points géographiques et métaphysiques bien précis. Relativement, le vaudou est le reflet de ce que subissent les noirs dans l`humanité.

Est-ce que notre humanité se trouve entre les mains de Dieu, ou celles du dieu des hommes.

A mon humble avis, c`est de là que viennent les sources de toutes les religions du monde, ce monde imparfait, parce que l`humanité se trouve entre les mains d`un dieu qui n`a que faire de la vie de cette espèce que nous sommes, puisqu`il n`est pas l`autorité suprême. De ce fait, on cherche désespérément à échapper à son autorité.

Le vaudou est damné parce que nous sommes un peuple historiquement condamné, pris dans les filets des anges qui se trouvent au service de ce dieu damné, que les hommes vénèrent sans le savoir à la place du Dieu Tout puissant.

Tant que notre peuple ne se libère de l`emprise de cette race de vipère, par le vaudou qui a déjà fait ses preuves de libération ultime en tant que principe originel, nous serons les derniers à profiter des bienfaits de l`existence. Personnellement je ne pratique pas le vaudou, mais je me reconnais comme vaudouisant car je ne saurais renier mon origine. Je suis vaudouisant parce que je suis issu des entrailles du continent où toutes nos racines sont encore plantées.

A dieu ne plaise que je vous aie fait part de ma vérité, au détriment de votre vérité que vous croyez absolue, sans vous demander à vous et à votre dieu votre douteuse permission; parce que au nom de Dieu je vous mets en DEFI de prouver le contraire de tout ce que je viens de plaquer sur ce canevas.

Nous sommes tous en enfer, parce que le dieu que nous avons adopté n`est pas celui qui nous attend au delà de la mort, à la fin de cette vie stupide qui nous est si chère. Prenez garde !

Quelle que soit votre religion, continuez de rechercher en vous la force ultime, et débarrassez-vous des complexes qui vous accablent en adoptant une religion pour laquelle vos empreintes mentales et digitales ne sont pas conformes. Ce faisant, avant de mourir, vous verrez la lumière de la vérité.

 

Je Plaide

28 mai 2018

Mike Joseph