Duvalier père, fils et petit fils, cruel destin

Femmes, mères, créatures du ciel et de la terre, comprenez-vous la douleur de cet homme qui souffre et ne sait pas où trouver refuge pour son âme perdue ? Imaginez sa solitude de vivre dans la peau d’un enfant maudit.

Cruel destin lorqu’on a aucun autre choix que de suivre les traces d’un passé onéreux en crimes et médiocrité. Personnellement, je n’ai rien à reprocher à cet homme qui sûrement après avoir cherché un moyen de calmer son esprit tourmenté par l’histoire, ne voit que la seule issue qui est celle de foncer dans la marre. Au moins il captera un peu d’attention jusqu’au jour où peut-être il atteindra une certaine maturité qui lui dictera finalement la voie que ses ancêtres ont négligée. Sur le plan humain, donnons lui la chance d’experimenter, d’endurer dans le temps les coûts pour atteindre une grandeur d’âme et de prouver au monde que Dieu lui a fait don de ce que ses parents n’ont pas eu. Il a déjà tellement à faire pour convaincre qu’il n’est pas un tigre, qu’il serait mieux pour lui de se passionner à suivre cette voie jusqu’à la fin de ses jours, que de se voir dans un fauteuil présidentiel et être une ième fois honni, cette fois pour toujours dans le grand cahier de l’histoire. Malgré tout, je sympathise avec vous mon cher Duvalier, je comprends votre destin et votre douleur d’être l’héritier d’une dynastie aussi sarcastique car vous auriez pu être un de nos fils meurtris et fusillés par les deux régimes que vous representez. Que Dieu vous accorde sa grace.
Je Plaide
14 juillet 2018
Mike Joseph