» VIVE Duvalier  »de 1957 encore à aujourd`hui, quelle audace !

 

Encore une fois, les éternels conspirateurs et ennemis de la liberté refusent de laisser le peuple haïtien vaquer à ses occupations sans qu`il y ait à la porte d`entrée ou de sortie, dans la cuisine, au salon, dans la chambre et même dans l`arrière-cour un scandale de plus. Les Duvalier ne peuvent pas exister s`ils n`entendent pas le mot  » VIVE  » accroché à leur nom. Le dernier des Duvalier, espérons-le, jusqu`à l`àge de trois ans entendait souvent, presque vingt quatre heures par jour, ce  » VIVE  », et en est inspiré au point de vouloir revenir sur la scène qui les a honnis sans préavis.

 » VIVE Duvalier de 1957 à 1971 ;  » VIVE Duvalier de 1971 à 1986 ; et presque  » VIVE Duvalier  » de 1986 ( Henry  Namphy ) à 1991, sans le bleu. N`était-ce l`aide de Jean Bertrand Aristide qui a eu le courage surhumain ( makout pa ladanl ) à ce moment de désespoir des haïtiens, prêtre coiffé d`un esprit rare, Dieu seul sait si nous ne serions pas encore sous les férules des Duvalier. Entre tetmps, Il est arrivé un PHTK de couleur rose pour diversion, encore  » VIVE Duvalier  » avec le retour de baby doc après vingt cinq ans d`exil. Ce même PHTK avec sa doublure, l`actuel président Jovenel Moise, en sourdine, maintient encore le leitmotiv si cher aux macoutes, des analphabètes, tous bêtes ; ce qu`ils devraient éternellement reprocher à leur titan, pardon ! au tyran, pour n`avoir pas su leur donner une éducation car ils auraient rendu à César dans l`esprit et dans le sang ce qui reviendrait à César.

Le fils de Duvalier, Francois Nicolas Duvalier, veut revenir au pouvoir en souvenir de ses pisses sur les jambes de son feu père président, pour faire quoi ? sinon que consacrer dans le dictionnaire malsain de l`histoire des Duvalier ce  » VIVE  » devenu pathologique pour la santé politique et sociale du peuple haïtien.

Nous demandons aux dieux, aux lwas, aux anges et aux saints, toutes les forces combinées dans la vie des haïtiens, d`intervenir auprès du Tout puissant pour qu`il débarrasse Haïti de ce mauvais sort jeté sur son lit par cette écurie de démons. Sous la bienveillance du divin qu`ils disparaissent dans la mer comme Jésus l`avait fait pour les cochons atteints ou possédés par ces esprits malins.

Si par malheur, Haiti devrait revivre avec le  » VIVE D  » , changeons le nom de ce pays et appelons le  » Duvalier  » une fois pour toutes et fermons la parenthèse. A ce moment là il serait confirmé que nous n`avons pas le droit de vivre et de jouir de la liberté comme les autres. Cela voudrait dire que le monde désire que nous soyons toujours préoccupés à fouiner dans les carcasses et poubelles de l`histoire, pour extirper leur reste de fécal.

Heureusement, en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés cela n`arrivera pas et qu`enfin Haïti se libère.

Je Plaide

30 juillet 2018

Mike Joseph