DEFI s`adresse aux complices du silence

Ils nous regardent tous, loin dans leur vérité et nous dans le mensonge. Qui sont-ils ?

Du moment que les fils d`Afrique ont laissé le sol dur pour se retrouver écartelés aux quatre coins du monde, l`air était déjà rempli de souffle qui voyageait au dessus des mâts, dans les cales et jusqu`aux plaines de canne à sucre, véritable artillerie de guerre entre les conquistadors. Ils ne nous ont pas laissés depuis. De guerre lasse ils nous aident à triompher quand l`autre, les autres se croyaient gagnants. Ils sont revenus plus forts en ce jour de dernier combat contre tous les agresseurs réunis.

De nos tribus jadis d`où sortait le verdict, les ancêtres, assis ou à genoux autour du feu sacré, observaient eux aussi le silence avant de prononcer le mot duquel tout dépendait. Le présent et l`avenir souvent ne faisaient qu`un. Et pour tout armement il n`y avait que l`esprit transformé en étau. Ainsi, l`ennemi coincé au dépourvu se voyait transpercé par ses propres fantasmes. Les chefs de tribu qui représentaient l`Etat et se soumettaient aux sages pour exécuter les lois, signaient le pacte de non trahison et s`enfonçaient dans les buissons. N`est-ce pas de cette façon que jusqu`a hier encore et aujourd`hui les civilisés s`occupent de leur patelin ? Alors que nous arrive t-il donc ? où est passé ce souci prudent à tenir le créneau ?

De ce silence, vertueux s`il est prêt à bondir ; parjure et médusé s`il s`effraie à mourir, lequel des deux parle au nom des aïeux. De là viendront les pleurs et les grincements de dents. Alpha pour le premier, Oméga au second, mieux vaut le dire maintenant pendant qu`il en est encore temps.

Faites de votre mieux comme tout un chacun le fait. Il n`est point question de savoir, de connaissance ou de compétence, il est question de dire votre mot. Souvent nous avons tous besoin d`un interprète pour traduire nos émotions et sentiments quelle que soit notre compétence. Il s`agit d`une affaire sensible. Quand un pays est à ce stade de corruption, de marginalisation, d`infraction, la remontée ne se fait pas sans douleur. De toute façon la douleur de ne rien faire est aussi critique, sinon plus, que de dire hautement que nous avons besoin d`un autre pays. C`est vrai, que pour défendre leur mainmise sur Haïti les artificiers-bourreaux autant que leurs patrons n`hésiteraient pas à faire sauter la baraque, mais si nous prenons le chemin de la concertation, comme le faisaient les sages décrits plus haut, par l`esprit les risques de confrontation violente seront de beaucoup amoindris.

Par l`esprit – le votre, le mien, le tien, le nous, sans complexe ou préjugé – cette nation douée de pouvoirs transcendantaux mènera à la raison nos frères et sœurs engloutis dans la géhenne de la corruption, du vol, du génocide économique.

Par l`esprit ; petit, moyen ou grand, aucun de nous ne peut réussir sans les autres si nous avons la notion de citoyen.

Par cet esprit devenu commun, tel Spartacus le plus petit d`entre nous deviendra grand.

Le moment est venu de répondre aux appels des tribuns. Votre voix sera entendue et que sonne le glas.

Je Plaide

31 juillet 2018

Mike Joseph