DEFI courrier, Lettre posthume du Dr Turneb Delpé

DEFI courrier 21 août 2018

Lettre posthume du feu Dr Turneb Delpé, Templier Émérite de la Grande Conférence Nationale Haïtienne.

Chers compatriotes,

De mon lieu de repos, je vous observe et me suis rendu compte que mon combat pour l`émergence d`une nouvelle Haïti n`est pas perdu. Soignez confiants car je suis toujours avec vous.
 
Voilà ce que j`ajouterais dans le dossier que je vous avais proposé de mon vivant et celui que vous êtes en train d`élaborer en préparation de la Grande Conférence Nationale Haïtienne. Entre autres, Il n`est plus nécessaire d`y ajouter « souveraine«  car Haïti l`avait déjà souligné depuis sa déclaration et son acte d`indépendance en tant que nation ayant conquis sa notoriété et sa liberté dans le sang. Ceci m`a été dicté par les Pères de notre indépendance.
 
A l`heure des considérants, notre volonté est la suivante :
 
-Considérant que le moment est venu pour les premières rencontres en vue de la conceptualisation d`une feuille de route pour notre Grande Conférence Nationale,
-Considérant que tous les acteurs sont déjà prêts pour cette rencontre,
-Considérant que la conjoncture nationale et internationale favorise l`esprit d`un tel débat,
En mon nom et au nom de tous ceux et celles qui ont participé à l`élaboration de ce projet commun, il vous est conseillé de prendre les dispositions suivantes :
a) De joindre à la GCA la ODH l`Organisation de la Diaspora Haïtienne
b) Que la nouvelle entité choisie pour favoriser l`ouverture des cérémonies d`engagement soit la table de la conférence elle-même et non une personne ou une organisation. Même le PDCH à partir de mon départ pour l`au delà ne peut revendiquer la paternité de cette grande entreprise.
c) Doué de moyens périphériques, la table de conférence, symbole de convergence nationale, portera désormais le titre jaloux de : Assemblée nationale souveraine d`Haïti, qui inclura sans hésitation ni complexe ni préjugé, les haïtiens de l`intérieure et de la diaspora.
d) Pour éviter que cette initiative soit repoussée parce que personne ne voudra suivre personne sous prétexte qu`il ne soit attribué à personne les crédits prestigieux de réalisateur de la conférence, je prends la responsabilité de lancer l`appel tant attendu, car je ne vous ai pas quitté des yeux, ceux de mon esprit, depuis ce jour là. D`abord aux organismes communautaires et nationaux de la société civile haïtienne d`Haïti et d`outre-mer, qu`ils se rencontrent l`année prochaine, le jour et la date anniversaire de mes funérailles, soit le 03 juin 2019, au Little Haïti cultural center à Miami ; et en diaporama (question de sécurité puisque l`Etat haïtien ne peut nous la garantir ) à un lieu choisi par les membres demeurés actifs du PNDPH, parti politique auquel le feu docteur Delpé était affilié.
 
Ensuite, nous invitons l`État haïtien à se faire représenter par trois de ses membres parmi les ministres concernés.
e) Pour éviter confrontation et encombrement, ces organismes selon leur compétence et le domaine auxquels ils se seront identifiés, qu`ils se fassent représenter par une jusqu`à trois personne(s) durant les rencontres et débats.
Certains de ces organismes ont déjà à l`instar du PNDPH, réalisé d`excellents travaux sur le sujet. Je vous recommande de les prendre en compte et de les soumettre à un comité démocratiquement élu entre vous, établi en mode secrétariat, afin de créer les archives constitutionnelles des nouvelles résolutions de ‘’l`Assemblée Nationale Souveraine d`Haïti’’.
Sur ce, Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, le temps du repos est arrivé, veuillez m`excuser, et bon travail.
D`outre tombe, feu docteur Turneb Delpé,
par le courrier de DEFI, porte parole et diagramme de la société civile haïtienne.
 
Pour DEFI, Mike Joseph
Droit de signature, Michel Joseph 21 août 2018