Lettre à Robert Mueller

En ce 28 août 2018

 

Lettre adressée à Mr Robert Mueller, chef au pouvoir étendu du conseil spécial d’investigation

sur les élections américaines de 2016.

 

DEFI 

Organe de la société civile haïtienne,
Lettre envoyée à Mr Robert Mueller, Chef du conseil spécial d’investigation sur les élections américaines de 2016

A

Mr Robert Mueller

en ses bureaux,

 

Distingué citoyen et chef du conseil spécial d’investigation,

La nation haïtienne en pleurs, vous salue et est honorée de pouvoir vous adresser cette requête par la voie d’un de ses organes le plus actif de la société civile, que nous espérons avoir bientôt le plaisir de vous présenter dans de meilleures circonstances.

Monsieur le chef du conseil spécial, nous sollicitons votre expertise et voudrions vous faire part de notre inquiétude sur l`état de délinquance dans lequel se trouve notre pays. Des milliards de dollars volatilisés, engloutis, de 2006 à aujourd’hui ; un peuple à genoux, sans secours, mais confiant que l’avenir doit lui faire grâce d’un sauveur. Les autorités haïtiennes ont dérogé aux règles de bienséance et de protocole, et ont induit le peuple haïtien dans une confusion indescriptible. En vous adressant cette requête, force étant de constater que vous êtes le nom le plus inspirant et puissant parmi les justiciers de l’heure, contre la délinquance et déliquescence d’État, nous sommes convaincus que personne mieux que vous ne saurait ramener confiance aux millions d’hommes et de femmes en attente d’une justice curative.

Cette absence de volonté et le vide entretenu par nos autorités face à une telle situation, nous forcent à chercher du secours afin de préserver le peu d’espoir qu`il nous reste à recouvrer une santé économique, sociale et politique. Combien grand est notre vœu de nous voir accompagné par un homme tel que vous dans ce cas d’espèce.

Pour la deuxième dans notre histoire mouvementée, tourmentée, nous allons devoir payer une dette colossale, alors que la nation haïtienne n`a rien vu ni de sa couleur ni de ses bienfaits. Cette histoire dont l`origine était un vœu pieux de la part du gouvernement du Venezuela, d`assister Haiti à un moment crucial de son parcours est devenue un fardeau difficile à supporter. Vous seriez vous-mêmes scandalisé s`il vous arriverait de prendre ce dossier en charge. Les haïtiens se donnent du courage en criant à tue-tête  » où donc se trouve cet argent ?  »  Malheureusement, aucune voix ne veut répondre à ce cri de douleur et d’angoisse. Partout où vous allez aujourd’hui, de plus en plus, vous n`entendez que ce cri adressé dans notre langue, le créole, dont l`étendue et le volume décrivent l`ampleur des dégâts : KOTÉ KÔB PETROCARIBE YA ?  ( Où donc se trouve cet argent ? ) where is that money ?

Venezuela, États-unis, République dominicaine, Haïti :  » KOTÉ KÔB PETROCARIBE YA ? « 

Pourquoi le Venezuela ? parce qu`il en est le principal prestataire, et que jusqu`a présent il n`a pas demandé des comptes sachant que rien n`a été fait en conséquence.

Pourquoi les Etats-unis ? parce que plusieurs de nos compatriotes américains d`origine haïtienne font commerce et transitent par les Etats-unis.

Pourquoi la République dominicaine ? parce qu`il est dit et constaté que plusieurs transactions ont été effectuées entre elle et Haiti, sur son territoire, par les autorités haïtiennes et nombre de citoyens haïtiens.

Pourquoi Haiti ? parce que c`est un pays d`impunité où la justice n`a pas force de loi, et que par le biais des gouvernements tout cet argent a été dilapidé.

L’espoir de tout un peuple se trouve placé en vous monsieur. De grâce ! répondez à notre appel. De votre seule compassion la République d’Haïti retrouvera sa confiance, et recommencera à compter sur des amis comme vous qui l’ont déjà aidée durant les heures difficiles de son histoire. Le long chemin de sa liberté, parcouru en sens inverse, trouvera un détour en vous qui lui permettra de supporter sa croix et de revenir à la normale.

A l’instar des autorités coloniales de l’époque décisive entre l`esclavage et la liberté, lorsque certains hommes malgré leur pouvoir étendu savaient reconnaître sous une peau noire l’existence d’un autre homme. Vous pourriez reprendre par un geste noble de votre charisme, l’histoire là où elle s’est arrêtée depuis plus de deux cents ans. Il y a suffisamment de citoyens haïtiens un peu partout dans le monde pour assurer le suivi de votre action rédemptrice. Nous avons tout pour conduire les destinées de notre nation, sauf la justice à laquelle vous faites tant honneur.

Pour tous les haïtiens(ne) et les nombreux(ses) amis(e)d’Haïti à travers le monde; en attente de votre réponse DEFI assume toute la responsabilité de cette correspondance et vous saurait gré de bien vouloir nous accorder votre attention et expertise en la matière.

Recevez, cher Monsieur, notre profond respect pour vous et la compétence dont vous avez toujours fait preuve.

 

Pour DEFI, Mike Joseph

Droit de signature, Michel Joseph