Me Céant, point noir, blanc ou rose ?

D`ENTRE TOUS : POINT DE DÉPART, POINT D`ARRIVÉE et/ou DE CHUTE ?

Dans les heures qui suivent, Me Céant sera soit le point de départ, soit le point d`arrivée et/ou de chute, ou les deux en même temps, d`un réveil présomptueux. Il est l`homme pressenti avec la capacité de dénouer la crise bicentenaire qui fait d`Haïti ce qu`elle est aujourd’hui. Est-ce une hérésie d`aveugle, que des hommes de bonne foi se donnent le soin de pratiquer, tellement le désespoir est constant. Allons jeter un coup d`œil dans le scénario.

Supposément, après le discours très attendu de notre supposé matador national, l`homme haïtien aura plus de marge de manœuvre et saura quoi faire de son avenir politique. Semble t-il que Me Céant aurait la possibilité ou la chance de devenir un monument historique national à l`égal de plusieurs qui ont raté le train, mais que lui il saura faire mieux. Adviendrait-il qu`il fasse d`une pierre deux coups, c`est-à-dire rétablir la confiance du monde et ouvrir la voie aux hommes de bonne volonté, ceux et celles qui attendent de pouvoir offrir quelque chose de bon et de beau à leur patrie commune, Il serait sans doute devenu le phœnix des hauts de nos bois. Qui sait ? jusqu`à présent, il invite les incrédules à se poser la question, à savoir : de quel matière est-il fait pour avoir traversé cette foret de feu, ce désert aride et venteux de la politique haïtienne.

En ces moments creux de la vie citoyenne, quelqu`un pourrait-il prétendre connaitre les causes qui ont porté ou forcé Me Céant à se courber aussi bas à l`entrée, pour se retrouver au mât de ce navire de naufragés. De fait, il est subitement devenu le point de mire de la nation. Saura t-il en profiter pour lui-même et pour nous toutes et tous ? S`il y est arrivé avec de nobles intentions, pas seulement en discours, la voie lui est toute tracée à ce moment décisif de banalisation  et d`éradication des pouvoirs inféodés ; Si au contraire il y a été contraint par redevance, dérive ou écart méconnu, qui sait, alors viendra s`ajouter à nos tristes et sombres jours, à nos annales politiques, un point noir de rêverie cauchemardeuse.

Saurait-il par hasard, de son propre chef ou de l`avis d`un conseiller avisé, mettre dans ses veines l`urgence de faire appel aux forces vives de la nation, aux prêts-à-porter que nous sommes, les réservistes volontaires pour la renaissance et la sécurité nationale ? Serait-il en mesure de prendre le risque de porter au sacrifice le cadre de son rayonnement ? Plein de nous serions parmi les premiers à lui apporter de l`eau à son moulin. Mais hélas ! La majorité de cette génération d`hommes au pouvoir en Haïti ce jourd`hui ne peut survivre à ce réveil de conscience citoyenne. De plus en plus ils seront coincés et ne pourront répondre aux besoins de l`heure. Ils vont tout faire pour l`en empêcher.

De toutes les façons pour nous, Me Céant constitue en même temps le point d`arrivée et de départ, pas de chute.

D`un coté, parce qu`il permet déjà par la rumeur nécessiteuse et l`humeur renversante d`un certain protocole, une lecture claire de la dérision gouvernementale qui le fait sourciller ; d`un autre point de vue, ce retard observé dans l`urgence d`actions étatiques, sûrement par son habilité à tenir tête aux bandits légaux et illégaux, par sa démission probable ou non, il a déjà fragilisé à mort les structures branlantes d`un système à bout de résistance. Comme point de départ, qu`il soit conscient ou non, les dispositions en couveuse  de deux générations distinctes ont déjà laissé leur foyer de repos pour confronter adroitement ceux qui se croient habilités à bloquer le processus d`érection d`une société plus juste pour les haïtiens..

Voilà toute la fortune hypothétique, politique, magistrale dont hérite le premier notaire de la République d`Haïti, s`il est en vrai l`homme pressenti.

De son allure technique, son discours et son appel supposément judicieux, réverbères, solennels et attendus, à venir, la nation est en haleine.

Nous oublierons son adhésion à l`inacceptable. Il lui sera pardonné d`être allé aussi loin. Incursion de sa part considérée comme curiosité confirmative sur ce que nous savions déjà incurable. Préparons-nous à donner le coup de grâce à la médiocrité et à l`indécence selon nos moyens.

A vous de jouer Me Céant. La parole est à vous.

Je Plaide

10 septembre 2018

Mike Joseph