Quand le silence est grand…

Quand  » Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse. » Quelle assertion !

Grand dans son sommeil ou dans l`observation ?

Du sommeil il y a doute sur son sort. De l`observation plus d`un aimeraient se faire entendre et jouer la carte de l`improvisation.

Il y a toujours quelque chose qui sort d`un silence. Soit le pardon, l`accusation, l`outrage, la haine ou l`amour.

D`une juste réflexion, un tant soit peu de mûrs appétits se meuvent pour l`ultime vérité. Et le jour enfin se lève sur plein de perceptions.

Un ami qui ne donne pas signe de vie ; un frère qui fuit son monde ; un rêve qui dépasse la réalité ; un voisin généreux qui fait semblant de ne rien voir ; les uns plus rigides que les autres, toute cette complexité nous laisse un goût souvent amer que nul ne sait trop comment étouffer. Pourtant le cœur dit tout. Prudence, car lorsque l`amitié et l`amour sont mal interprétés, tout prend feu. Prudence ! il ne faut pas confondre silence, humilité et abstention.

Quand on parle pour ne rien dire, alors qu`on aurait aimé dire des choses plus importantes et que leur silence se révèle quelque part chargé de provision ; quand on dit beaucoup sans appel, ce qui devrait toucher la conscience et qu`en retour rien ne vient, c`est que l`heure n`est pas encore arrivée pour le bonheur de tous.

Le silence muet dans son âpre costume, demande grâce au verbe accusateur qui pour lui est pire que le mensonge de celui qui châtie et ne connaît point le chagrin et la douleur du châtié.

Un chien qui grogne n`est pas toujours méchant, tandis que de sa queue qui bouge sans omettre un seul cri, l`expression de son cœur par là fait connaitre son vœu.

De nos cœurs trop jaloux, meurtris ou orgueilleux, demandons à Crésus, Antoinette ou Bouddha de mettre sur leur compte ces mots qui ne sortent pas dont ils ont le secret mais ne le divulgue point, qui du fond de nous-mêmes dégagent tant de joie.

Au gré d`un regard persistant, se voit le grand désir de partager telle joie si elle sait se vêtir du manteau de l`oubli des erreurs non voulues.

Cherchons donc à comprendre ce que vaut un silence, avant de se perdre gratuitement en désapprobation.

Faisons les confidences que nous sommes comblés, de ces silences sourds qui voyagent partout, jusqu`aux portes fermées de la haine, de l`angoisse, pour vous dire chers amis(e), frères, cousins que vous êtes pour nous un précieux argument que l`homme est plus grand qu`un silence, même inavoué.

Je Plaide

17 septembre 2018

Mike Joseph