Jovenel Moïse a jusqu’au 15 octobre pour sauver sa peau

Jovenel Moïse doit quitter le pouvoir avant la nuit du 15 octobre 2018

Pour éviter le chaos, comme au temps des déchoucages ( dechoukaj ), il doit dire quelque chose d’intelligent et de gentil, pas question de « ke makak« ; Il devrait envoyer un signal fort au peuple haïtien et au monde, en leur disant qu’il se met aux côtés de la justice qui doit pouvoir trouver l’argent de Petrokaribe et punir les coupables. Il doit proposer honnêtement un gouvernement de salut public dont il ne sera pas membre. Tout le monde sait que Jovenel Moïse est le dauphin de Michel Martelly, le principal accusé dans Petrocaribe. Alors, combien de temps encore la Nation doit elle subir ce cauchemar avec l’indigne présence des Martelly au palais national et Jovenel Moise au pouvoir ? Entre une démission intelligente et une mise en échec sanglante, avec des conséquences inestimables, même ses conseillers et supporteurs devraient choisir pour lui la démission. Aujourd’hui encore les Duvalier et les macoutes sont pourchassés et honnis parce qu’ils avaient choisi l’autre option, même quand ils s`étaient à temps ravisés.  Toutes les prédictions vont dans le sens d’un goudougoudou magistral. C`est à flair de sens et à fleur de peau. Comment ! pour un seul homme le pays devrait-il se noyer ? Qu’il parte !

En ce qui a trait au nouveau gouvernement, DEFI ne cesse de souligner qu`il doit être un gouvernement de salut public. Selon la liste des personnalités suggérées par DEFI après le passage du cyclone Martelly le pays doit se reconstruire. Aucun de ses acolytes ne doit figurer dans les annales de la nouvelle administration. Voici les noms suggérés pour le nouveau gouvernement dans une perspective de calme relatif:

Me Céant devra rester en poste comme membre de ce nouveau gouvernement. Les autres membres décideront entre eux de son titre. Voici les noms à considérer pour la composition du gouvernement de salut public, sans lequel nous n`irons nulle part :

–     Me Gérard Gourges

–     Mme Lilianne Pierre Paul

–     Me Jean Henry Céant

–     Colonel Himler Rebu

–     Dr Maryse Narcisse

–     Mme Marlène Bastien

–     Sénateur Jacques Sauveur Jean

–     Mr Jude Célestin

–     Mme Edmonde Suplice Beauzile

–     Sénateur Moïse Jean Charles

–     Mr Charles Henry Baker

–     Me André Michel

–     Mr Sauveur Pierre Etienne

Ils sont assez matures entre eux pour se désigner leur position respective.

Pour les secrétaires d’État : (…)

Nous avons encore deux jours pour soit crier victoire, soit crier Aba.

Je Plaide
13 octobre 2018
Mike Joseph