VIVE DESSALINES ! SANS/PAS UN JOUR DE MOINS

Allons-nous laisser Jovenel Moise et ses acolytes nous remettre dans la honte ou allons-nous le sortir du Palais national ?

Un jour de plus avec ces hommes est une fatalité confirmée. Il n`y a plus de temps à perdre avec ces comédiens de bas étage. L`heure est à la rédemption d`Haiti. Ceux qui s`accommodent avec les locataires du palais national ne veulent ou ne peuvent pas voir l`urgence de se débarrasser de ce mauvais sort que les assassins de Jean Jacques Dessalines et Toussaint Louverture ont jeté sur Haïti. Les hommes qui ne comprennent pas la lutte du peuple haïtien sont très en retard par rapport aux nécessaires applications et ajustements contemporains.

Haiti n`est plus celle qui disait  » Dites-moi si je suis belle ou si mon miroir me ment. » Elle est belle et entourée de ses amants, qui sont là désormais pour la cajoler, la caresser, la mettre au lit de la volupté et lui faire l`amour qui lui a tant manqué. Le monde entier doit savoir que nous sommes là autour d`elle. Le 17 octobre 2018, nous avons clairement réclamé, la bague au doigt, nos droits d`époux. Tout autre prétendant doigt s`effacer. Jovenel Moise et consorts.

Depuis près de deux ans qu`il est placé à la tète de ce pays, par des gens qui se foutent de notre gueule et n`ont aucun intérêt à voir Haïti sortir du trou, avons-nous encore du temps à perdre et à faire perdre à ce peuple qui en a tellement perdu ?

Nous qui sommes au chaud dans ces pays froids… la bouffe nous a t- elle fait oublier la notion du temps ?

L`actuel administration avait tout le temps de prouver de quoi elle était capable ; Elle aurait dû prendre les décisions relatives au pillage de Petrocaribe ; elle ne l`a pas fait malgré les appels aux secours, et puis vous croyez que sa composante est assez fiable pour changer la donne ?

Ils sont en train de nous épuiser croyant que, comme toujours, « l`enquête se poursuit. » Le pays ne put plus tolérer d`être la risée du monde.

Soutenons les organisations de la société civile pour qu`elles redéfinissent leur emploi du temps, à travers une stratégie d`ensemble, pour la construction d`un nouvel Etat. Siège à la bastille !

Nous avons besoin de vivre autrement. Nous avons besoin d`Haïti pour  des vacances heureuses, une vie agréable aux côtés de nos frères et sœurs, une retraite joyeuse, une vie sensée. Ce n`est pas le cas avec cette catégorie d`hommes et ne le sera jamais si nous ne forçons le destin à changer de cours. Conjurons le mauvais sort laissé par l`action critique et ténébreuse de la colonisation.

VIVE DESSALINES CHAQUE JOUR DESORMAIS !

 

Je Plaide

18 octobre 2018

Mike Joseph