AH ! QU`Il EST MALIN ET FUTÉ LE DIABLE

COUP DE GRÂCE sans préavis pour l’hérétique

Avec de belles paroles et un sourire, il vous séduit. Une fois rassuré de votre épanchement à son égard, il vous ficelle et vous envoie tout droit en enfer. Souvenons-nous de l`origine, l`histoire de la bible, ce livre rempli de sagesse et de lumière pour ceux et celles qui veulent vivre en harmonie avec Dieu et le reste du monde.

Au commencement était le verbe, et le verbe s`est fait chair. Pour conduire le monde, le maître des ténèbres a choisi de corrompre les deux premiers habitants du royaume céleste. Le fruit défendu, la pomme – sorte de métaphore pour expliquer la volonté de Dieu à faire observer ses lois, celui-ci a été l`objet par lequel Satan a introduit le mensonge comme principal outil de malédiction, quand il s`agit de faire tomber le fils de l`homme. Par ce mensonge capital, il a fini par convaincre Ève et Adam que le Père ne leur voulait aucun bien. Après leur séduction, une fois qu`ils eussent désobéi, leur sentence était prononcée. C`est ainsi qu`Adam et Ève ont perdu leur privilège au paradis. ils ont été conduits en enfer accompagnés par Satan dans son propre royaume. De là ils ont procrée, et depuis ce temps les fruits de leurs entrailles, vous et moi, ne sont plus jamais bénis. Sauf quand on renaît de nouveau. Cette histoire de l`origine, où les hommes héritiers du mensonge ont adopté les mêmes attitudes que leur nouveau maître une fois arrivés sur terre, il ne faut pas l`oublier car en toutes circonstances, surtout et quand ils veulent aboutir à leurs fins, les hommes n`ont qu`a se déguiser en sauveur pour tromper le monde.

Parmi nous aujourd`hui se trouve un homme, l`un d`entre eux, le plus controversé de son espèce, s`il n`est pas contenu à temps dans ses artifices, ayant déjà provoqué des dégâts considérables, il fera plus grands et gros torts dans les prochains jours, mois et années ; ce qui causera sans aucun doute la perte d`Haïti. Déjà, il n`a pas hésité un seul instant à défier notre héritage politique, avec si peu de culture, d`apparat et de prestige, à convoiter et réaliser le titre de premier citoyen du pays. Pouvons-nous Imaginer de ce point de vue ce que nous réserve cet individu si la société haïtienne à ce jour totalement renversée, surprise, tremblante et paralysée, ne trouve pas les moyens de s`en débarrasser, le plus vite que possible ; et trouver les repères nécessaires pour corriger le tir et guérir son abcès. Ce spécimen, d`après ce que nous constatons, a mis à genoux toute une génération d`hommes et de femmes de vertu. Après avoir provoqué tellement de dédain, autant en Haïti, dans la diaspora, que partout dans le monde où les gens sensés ne tolèrent la bêtise ; quand, même le Président des États-unis, première puissance mondiale, sous son règne, nous a qualifiés de déchets humains ; coincé dans le scandale Petrocaribe, le plus grand crime économique réalisé contre Haiti depuis sa création, il revient en force nous amadouer et berner alors que tout un chacun pensait qu`il s`enfuirait loin des rives pour ne plus jamais entendre parler de lui. Mais hélas ! Toujours avec de belles paroles, la réconciliation, sans le jugement des assassins de Petrocaribe, mon œil ! il s`est remis à l`oeuvre pour finir le travail qu`il avait commencé.

S`il arrive à garder son poulain au palais national il sera sûrement, encore une fois, le prochain Président d`Haïti en l`an 2022. Et s`il devient le prochain Président d`Haïti, après son passage il ne restera plus rien de nos conquêtes démocratiques. Ce sera la dictature compacte, farouche et moderne; toujours avec le sourire aux lèvres, ni vu, ni connu. Il est question de vie ou de mort pour des milliers d`haïtiens et de toute une nation.

Pas d`absolution

Religieusement parlant, que pensent les secteurs religieux, protestant et catholique, mis en contexte, d’un pouvoir qui est contrôlé et verrouillé par un homme qui s’amuse à déshabiller les femmes et injurier qui que ce soit à coup de koulangètmanman à longueur de journée ?

Selon la morale chrétienne n’est-il pas prévu dans la bible toute une disposition messianique, une condamnation automatique pour les hérétiques ? Mais drôle de coïncidence, dans ce cas précis, aucune condamnation n’a été portée contre les multiples forfaits et les répétitions outrancières, violentes et outrageuses de tel individu devenu premier citoyen de notre pays, Haïti. Au contraire, le clergé et tout le personnel chrétien s’y accommodent, avec un tel phénomène, dans la cohabitation, à bien des égards, sans même prendre une mesure conservatoire morale. N’y a t-il pas là blasphème,  au plus haut niveau de l’épiscopat ?

Le moment d`une décision drastique est arrivé, malheur à nous si elle n`est pas prise à temps.

 

Je Plaide

09 Février 2019

Mike Joseph