Deux fois l’âge du Christ

Deux fois l’âge du Christ


POUR CET ANNIVERSAIRE
POUR NOTRE ANNIVERSAIRE
POUR NOS ANNIVERSAIRES

 

Lorsqu’on a traversé deux fois l’âge du Christ, deux tiers d`un siècle, le bateau ne coulera plus au triangle des Bermudes ; il est soudé au temps et flotte vers l’horizon comme une bouteille fermée qui ira se reposer doucement aux confins des continents. Telle est la valeur du nombre renversé pour atteindre son sosie un an avant le centenaire.

Quand on ne mise plus, c’est que le temps favorise la participation aux jeux de la vie et donne le sentiment que finalement on a joué dans une vaste comédie, souvent entre la vie et la mort. Malheureusement pour certains, leur rôle était trop court, pour d’autres il était tragique, et pour nous, même quand l’issue n’est pas connue paraît-il que la direction prise était la bonne car malgré tout nous avons dépassé les deux tiers, le sentiment du devoir accompli, la vie continue, le reste ne peut être que compassion et félicité. Quoique à certains égards nous ressentons des pincements au cœur pour des devoirs manqués, sommes toutes aucun d’entre nous ne peut se vanter d’avoir accompli avec justesse  » l’homme propose, Dieu dispose. », tant de choses que nous aurions aimé rattraper, avec la famille, les parents et les amis qui nous ont déçus. Combien de vies doivent ils encore passer ceux qui ont abusé de leurs privilèges terrestres, qui n’ont pas respecté les règles du jeu et ont consciemment mis en péril la vie des autres ? Une vie ratée est une vie perdue, et personne n’a le droit de provoquer un si grand désastre. Prendre à l’autre ce qui lui revient de droit, lui ôter la chance d’atteindre un minimum de vertu et de dignité, gaspiller sa vie par cupidité et gourmandise, tout cela n’apporte que malédiction à celui qui en est la cause. Je vous plains, car vous êtes très loin du but pour lequel vous avez été créé. Même votre cinquième génération paiera les conséquences de vos actes et, en plus, tout ce que vous aurez gagné disparaîtra, sans aucun doute, emporté par le vent.

Compliments ! mesdames et messieurs les deux tiers et des deux âges ; Double félicitations pour vous des trois âges. Nous avons bouclé une longue ceinture dont le dernier nœud n’est que poussière.

06 Avril 2019
Mike Joseph