Francois Duvalier, l’homme de notre Politique

DEFI

N’ayons pas peur de le dire, François Duvalier était l’homme de notre Politique. C’est la seule doctrine jusqu’à présent qui a fait ses preuves dans le fond et dans la forme. Il y a eu beaucoup de monstruosité, assurément moins pire qu’aujourd’hui, mais elle a caractérisé l’évolution de l’homme haïtien après toutes les souffrances endurées par l’esclavage. La révolution Dessalinienne placée au dessus de tout, Pierre embryonnaire de la liberté VS l’inhumanité, est la Doctrine de l’homme esclave, tandis que celle de Duvalier représente la continuité de cet idéal sur le plan gouvernemental. Malheureusement, Duvalier dans son égocentrisme n’a pas su placer le destin de la nation entre les mains de la providence qui aurait continuer l’oeuvre de Jean Jacques Dessalines comme elle l’avait fait en attribuant à Duvalier l’esprit révolutionnaire qu’il avait hérité. En un mot, voilà pourquoi jusqu’à ce jour la constante révolution peine à reconnaître sa doctrine, à le pointer du doigt comme la référence doctrinale nationale des politiques, avant la transcendance vers un idéal structurel. Il y a un risque élevé d’occupation sauvage de la part d’un, si l’homme haïtien n’arrive pas à trouver un vis-à-vis éclairé, un doctrinaire de la trempe de Duvalier pour défendre ses caractéristiques et ses particularités. Il est à peine minuit moins une seconde avant l’heure critique. Si nous ne faisons pas l’effort nécessaire, Jean Jacques Dessalines, François Duvalier, tous ceux et toutes celles qui se sont sacrifiés pour la Nation haïtienne mourront encore une dernière fois.

Vu les nombreuses convulsions et erreurs commises par les Duvalier, toutes ses innocentes victimes et leurs familles, le duvaliérisme ne peut sûrement pas renaître de ses cendres mais sa doctrine devrait constituer un repère ethnologique, psychologique et sociologique pour l’homme haïtien.

Je Plaide
07 Juillet 2019
Mike Joseph