Sans vaseline et sans fil

Sans vaseline et sans fil, on se fait couper, monter religieusement par des mercenaires étrangers et locaux.

Je vous aime. Moi non plus ! a répondu le peuple haïtien sous l’emprise du malin.

Comme un couperet, voilà la réponse adressée au core groupe, la malédiction diplomatique envoyée en Haïti pour renouveler l’esclavage et soumettre les haïtiens au ridicule. Les réactions se feront de plus en plus sentir, corsément, dans les jours, mois et années à venir, autant que les membres de ce corps, dans leur manège de détourner la vigilance du peuple haïtien contre le système inhumain, raciste, pourri et antidémocratique qu’ils tendent à faire sauter. Ce système, installé dans tout  »le tiers monde », comme les prétendus civilisés l’appellent, voudrait se renouveler à travers eux  en Haiti, sous prétexte que la démocratie doit primer, aux dépens d’un peuple qui n’arrive même pas à se nourrir.

Aucun de ces pays représentés par ces ambassadeurs n’a déjà vécu ce que vit Haïti. Pourtant, comme des cobayes ils veulent nous faire, encore une fois, faire l’expérience de la soumission pathologique de l’homme à leur volonté sanguinaire. Quoiqu’ils se disent civilisés, alors qu’ils ne le sont pas vraiment, ou qu’ils ne le sont que pour eux-mêmes, thème devenu erroné avec le temps, autant que celui de  »tiers monde »,  leur intolérance maladive vis-à-vis l’évolution des hommes à peau noire, à leurs efforts et velléités de franchir le cap de l’épanouissement et quitter le sous développement, cette intolérance reprend automatiquement le dessus au gré des circonstances.

Nous aimerions savoir ce que feraient les citoyens des pays du  »Core Group »  (les Ambassadeurs du Brésil, du Canada, de la France, de l’Espagne, des États-Unis d’Amérique, de l’Union Européenne et le Représentant spécial de l’Organisation des États Américains), si leurs chefs avaient le profil de Jovenel Moise ?

En passant, Nous aimerions demander à notre ami, le sociologue Boisrond, citoyen canadien d’origine haïtienne, pourquoi ne se prononce t-il pas contre la présence du Canada dans ce cirque, comme il l’avait fait contre la prestation de Michel Martelly sur la scène à Montréal?

Indécence pour indécence, y aurait-il plus grave indécence que celle du Core Group contre le peuple haïtien qui jure par tous les diables de se débarrasser de ce système amoral dans lequel il est placé ? A moins que, à leurs yeux, les haïtiens sont moins que des humains ; qu’ils les considèrent autrement, moins importants que leurs chiens qu’ils cajolent et qui déambulent dans les rues pour se promener le ventre plein, presque souriants, pour faire kaka sur du gazon ; dont ils ramassent l’excrément avec des gants, sans complexe. Tandis qu’Ils traversent l’Océan pour venir nous forcer à manger de la merde, comme ils l’ont fait avec Michel Joseph Martelly, et viennent de le faire avec Jovenel Moise.

Image result for cerf volant haitien

Qu’ils sachent désormais, ces messieurs et dames du Core Group et de l’International, que le peuple haïtien ne reculera  plus, ne reculera devant rien, pour sortir de la soumission qu’ils lui ont très longtemps imposée.

Leur chantage pour un visa, une résidence, ou même une citoyenneté empruntée ne fait pas le poids auprès des hommes de conviction, surtout ceux de la parenté de Jean Jacques Dessalines ;  contre la souveraineté nationale haïtienne. Ce qui fait votre fierté dans l’indécence, telle que présentée dans les circonstances du jour, désormais connue, interpelle notre conscience nationaliste et patriotique à combattre l’absurde par lequel vous imposez votre pouvoir impérialiste. Nous parlerons, agirons et réagirons encore plus fort, de dignité historique et humaine, révolutionnaire, à la manière de 1804,  autant que restera un seul de nous. Le peuple haïtien restera tangible et non négociable. Quant aux nombreux sujets auxquels vous avez donné asile, nous sommes prêts pour la sentence.

Jovenel Moise pour nous est déjà hors de cause politique. En plus de toutes les accusations portées contre lui, s’il vous écoute , il sera poursuivi, traduit en justice et condamné pour haute trahison. Comme vous le feriez pour vos chefs d’État.

 

Je Plaide

03 Octobre 2019

Mike Joseph