LA MARCHE DES POLICIERS HAÏTIENS

CONTRE QUI ? CONTRE QUOI ?

En ce dimanche 27 Oct 2019 , deux questions se posent et ne devraient souffrir de réponses et d’attention particulière pour les plus avertis ; et qui pour le commun des mortels suscitent un certain réconfort dans cette lutte effrénée vers le rétablissement de l’ordre et de la paix publique.

Cette nouvelle dimension ajoutée aux revendications de la masse civile devrait être à notre avis la goutte d’eau acidifiée qui fera sauter le vase.

Comme nous l’avions fait remarquer dans l’un de nos articles, la différence entre les convois de manifestants habituels qui n’ont pas encore abouti et la marche des policiers, la première et peut-être la dernière si l’on ne se trompe pas, c’est que un seul d’entre les policiers pourrait marquer l’histoire s’il déciderait de débarrasser le pays de ce cauchemar national organisé par l’action traîtresse de Sweet micky, de tous ses collaborateurs et amis, ainsi que ceux et celles qui l’ont engendré.

Si la police nationale change de camp, rien ne serait plus noble qu’un tel revirement, elle deviendrait en quelque sorte le bras armé de l’opposition qui du même coup reprendrait le dessus avec une police nationale renouvelée en image et en posture car le pays saisirait cette opportunité par d’autres formes de manifestations en faveur de la seule force publique nationale. Un seul homme bien disposé à jouer ce rôle pourrait changer le destin de quinze millions de citoyens. Quel exploit ! vu la gravité du moment, le niveau de chute en dessous des normes dans lequel se retrouve Haïti.
Sans aucun doute, cela arrivera. Contre qui ? Contre les indexés : Jovenel Moïse et consorts.
Contre quoi ? L’insoutenable et les affronts subis lorsque n’ayant aucune confiance en ce corps de 14000 hommes et femmes qui ont été formés pour protéger et servir une population qui attend beaucoup d’eux, Jovenel Moïse les a trahis en engageant des mercenaires étrangers pour sa protection personnelle.

Il y a sûrement des hommes parmi ces policiers qui, malgré leurs difficiles contraintes, ont conservé dans leur mémoire cette dignité qui caractérise l’homme martyr  Dessalinien et le marron inconnu.

Je Plaide
27 Octobre 2019
Mike Joseph