Quand les jours roses sont comptés à l’aune

QUAND LES JOURS ROSES SONT COMPTÉS À L’AUNE

Y a t-il plus noble sentiment que puisse éprouver un citoyen, autre que celui de se mettre au service de ses pairs, de partager avec eux les ressources de la vie, surtout quand elles leurs sont dues à toutes et à tous ? Combien de bonheur un homme peut-il s’offrir quand il s’approprie le bien-être d’un autre ?

Près de $5.000.000 de dollars volés à un peuple affamé, n’est-ce pas là une source inépuisable de malédiction et de graves conséquences, presque inimaginables en profondeur, pour ceux et celles qui les ont dérobés? En vérité, il serait plus sage de rembourser cette maudite fortune que de la garder encore. Car la loi du karma ne ment pas, quand la vie, la seule que connaît l’homme jusqu’à présent contre toute espérance, est à ce point détournée. La peine se serait de beaucoup amoindrie pour vous les fraudeurs si les innocentes victimes recouvraient leur bienfait. Peut-être que vous ne l’avez plus. Peut-être que vous n’avez pas le courage de faire le geste salvateur. Si vous ne l’avez plus, ce n’est qu’une infime fraction du châtiment que vous connaîtrez; si le courage vous manque, remettez votre âme à Dieu pour qu’il vous aide à l’obtenir. Soyez assurés chers concitoyens, chères concitoyennes, que vous le regretterez amèrement, péniblement, si vous ne répondez pas à cet appel. Déjà, sûrement, sans aucun doute, vous avez déjà commencé à connaître les douleurs associées à ce forfait. N’attendez pas qu’elles augmentent car de plus en plus elles seront insupportables. De toute mon existence je ne connais point d’autres lois. Celle-là, immuable, vous rappelera à chaque instant que les jours pour vous ne seront plus roses.

Je Plaide

13 Novembre 2019

Mike Joseph