DEFI/OST, module d’action économique et sociale

DEFI ET SON MODULE D’ACTION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE

« Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage. »

OST (Organisation de la Société par le Travail)

En Haïti et dans la Diaspora haïtienne, les besoins sont les mêmes puisque l’homme haïtien demeure partout un sujet de préoccupation alors qu’il s’agit de valeur collective. En Haïti et dans la Diaspora il y a plein d’hommes et de femmes qui ont réussi individuellement, mais sur le plan collectif c’est un gros zéro qu’il faut se donner comme note car personne ne tend à s’associer avec l’autre ou les autres, sous prétexte que le résultat ne serait que négatif. Point n’est besoin de mentionner la cause de cette anomalie issue des conditions de l’existence passée, et qui continue ses ravages dans le présent, alors que les chaines ont été physiquement cassées mais survivent psychologiquement, adroitement placées dans le mental de l’homme colonisé.

De ces sociétiés classées à jamais dans la catégorie « parent pauvre », le sujet en question exerce contre son groupe des préjugés et complexes qu’il arrive difficilement à supplanter. Il faut être de nature profondément révolutionnaire et humainement équilibré, pour concevoir les choses différemment et se mettre dans la peau de l’homme qui n’a jamais accepté la supériorité raciale d’un autre homme sur le plan génétique. À ce stade, de ce fait, l’homme qui éprouve le sentiment de liberté absolue, ils sont peu nombreux, considére l’histoire comme un accident de parcours qu’il se fait le devoir de renverser. Voilà pourquoi, d’un côté, il y a tant de brebis à surveiller et, de l’autre côté, des bergers dispersés, difficiles à circonscrire et regrouper.

Dans ce module, OST ; le contexte travail, medium d’organisation ou de réorganisation sociale, sensiblerie mise à part, l’homme est dépolarisé afin que tombent les séquelles de complexe et de préjugés qui l’habitent. Il commence un nouvel agenda social et économique qui l’éloigne de sa dimension antérieure.

Dans plusieurs domaines, la collectivité haïtienne serait capable de réussir et constituer un modèle de survie et de référence. Un seul exemple suffira à éclairer nos lanternes :
Dans la mécanique, l’automobile, outil mobile et indispensable que possède presque chaque haïtien, des garages de copropriétaires haìtiens, tout à fait indépendants, à l’intérieure d’un même espace, pourraient constituer un champ d’application et d’expérimentation qui mettrait à l’épreuve cette capacité d’organisation que nous voudrions tenter. Il est fort à parier, que plein de sujets seraient disposés à prendre un titre et jouer leur rôle, dans une compétition positive. Bien entendu, sous une supervision et direction globales, obtenues préalablement et voulues par tous. D’autres couloirs sont à envisager et promouvoir, comme DEFI, ainsi commenceraient à tomber les complexes et préjugés que l’on croit inhérents à notre spécimen.

Le statut d’homme libre, certifié dans l’acte d’indépendance d’Haïti, nous ordonne et autorise à dépasser le stade de condamné à vie auquel nous sommes assujetis, et propose, cette piste, des pistes récurrentes de solutions sociales et économiques.

OST, l’Organisation de la Société par le Travail, module de DEFI, et source pérenne de renversement des séquelles et des préjugés hérités de l’esclavage. Dommages collatéraux.

Pour rendre effectif ce noble objectif, il suffirait de placer un mot dans la page blogue : www.defikp.com

Je Plaide
19 Mars 2020
Mike Joseph