À L’ISSUE DU MENSONGE

À L’ISSUE DU MENSONGE

Il n’existe qu’une seule vérité, une seule justice, une seule parole : « la loi est une pour tous. » DIEU

Nul ne s’attendait à ce que la terre entière soit fermée un jour, pourtant c’est le cas aujourd’hui, peut-être sans que ceux qui ont provoqué cette énorme calamité savaient combien les dégâts se rendraient à ce point applicable dans leur propre foyer, où eux non plus ne seraient à l’abri. Rien de cette nature et de cette dimension n’était déjà arrivé dans le passé, ce qui permet de croire que la science étant une discipline basée sur l’expérimentation, elle ne saurait prévoir avec exactitude ce qu’elle n’avait expérimenté auparavant. Des tentatives pour décimer un grand nombre d’humains, une certaine catégorie de la race humaine, selon certains esprits malades, mais jamais ils ne sont parvenus à trouver une formule à ce point osée, autant expéditive que facile d’application.

Parviendront-ils au résultat escompté – à savoir : « la réduction de la population mondiale » estimée autour de 7.5 billions d’êtres humains, à 500 millions ?

En toute confiance, il est permis de croire qu’ils n’y arriveront pas et se retrouveront parmi les nombreux morts qu’ils auront causés. Aucun homme sur terre n’a le pouvoir de défier les lois universelles régissant la vie dont il ne sait l’origine. Ils n’auront même pas le temps de comprendre ce qu’il adviendra de leur propre famille, de leur foyer et de leur refuge. Soyons confiants et rassurés : « Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé. » « Pour ces impies, au jour du jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins rigoureusement … »

Reprenons la route, chers(es) amis(es). Allons vers le lieu de la rédemption. Là où les derniers deviennent les premiers. Car ces hommes auront bientôt à payer pour leur abomination. Ce sera la fin du mensonge capital.

Je Plaide

12 Mai 2020

Mike Joseph