Remise en valeur de la culture haïtienne au Champ-de-Mars

DEFI s’active pour la remise en valeur totale de la culture haïtienne au Champ-de-Mars, et la renaissance des valeurs nationales :  »Si la Montagne ne vient pas à toi, va à la montagne. »

En vérité, rien ne nous empêche d’être ce que nous devrions être. Désormais, ayant constaté la mauvaise foi des hommes de pouvoir à maintenir le peuple haïtien dans la souffrance et la misère abjectes, DEFI réagit en conséquence et promet de faire un minimum de ce que ces messieurs et dames auraient dû faire avec le mandat qu’ils ont reçu de la population. Sachant aussi que ce mandat n’est que parjure, suivant les déclarations publiques de l’avant dernier président du conseil électoral provisoire; à savoir: les résultats officiels qu’il avait comptabilisés ne sont pas ceux qui ont été annoncés, les administrations gouvernementales depuis cette date ne sont pas légitimes en vertu de la constitution. En plus, puisque il y a constat d’échec total en termes de résultat global, ce que l’on peut facilement décrire comme une catastrophe surnaturelle, il revient à chaque haïtien de se donner les moyens de combattre ce fléau en construisant des remparts pour éviter d’aller plus loin dans cette inhumaine déchéance.

Comme un seul homme, jusqu’à présent tout ce qui a été fait et qui est en train de se faire est le résultat d’une volonté individuelle, celle de l’administrateur principal, Monsieur MIke Joseph, sans le support financier de qui que ce soit. Nous souhaitons qu’en cours de route, avec l’aide du Tout puissant, les dignes fils et filles de la Patrie finiront par comprendre que cette mission ne saurait être pour toujours consacrée à une seule personne. Par le don de soi et l’esprit de sacrifice (divin, sans effusion de sang), du chemin parcouru au chemin faisant, tout va bien et l’avenir est prometteur. Sauf que nous aurions aimé aller plus vite pour désengorger la foule, car ils sont nombreux celles et ceux qui souffrent de toutes ces calamités. Nous comprenons fort bien cette léthargie des uns et des autres à s’engager, face à ce fléau politique, économique, moral et social, à garder en réserve leur disposition à supporter une cause juste mais qui est devenue l’apanage des profiteurs; En même temps, il est de bon ton de leur dire : puisqu’il faut boire le calice jusqu’à la lie, avec le couteau de l’ennemi sous la gorge, il faut en même temps veiller et espérer une opportunité pour se sauver et maîtriser l’assassin.

A compter de ce jour, du Champ-de-Mars au foyer familial, DEFI s’inscrit dans la logique qui porte son nom, en faisant appel à tout un chacun afin de remonter cette pente raide de l’existence, pour permettre et garantir la réalisation d’une vie normale de tous les haïtiens. Le primun vivere, le travail et la culture sont les trois pôles d’actions immédiates engagés par DEFI.

 »A chaque jour suffit sa peine. » A force de creuser, on finit toujours par avoir quelque chose. Dans notre cas, la fin justifiera les moyens.

Merci à toutes et à tous, d’avance, car, le moment venu, nous chanterons ensemble  »BÊCHONS JOYEUX. »

 

Je Plaide

19 Juin 2020

Mike Joseph