ARISTIDE EST-IL MALADE À CE POINT…

ARISTIDE EST-IL À CE POINT MALADE OU S’EST-IL MIS À L’ABRI D’ UN DANGER IMMINENT ?

J’invite personnellement les acteurs politiques à s’intéresser de plus près à cette question en vue de déterminer s’ils ne devraient pas en faire autant.
Le comportement du pouvoir associé à celui des gangs donnent à réfléchir sur l’issue des événements en cours, elle ne fera pas de quartier. Tout indique qu’une hécatombe sans précédent fera couler des larves de pleurs et de sang dans plein de foyers.

Pour faciliter un plan extrême de changement politique et économique radical en faveur des décideurs internationaux, les apatrides, les bourreaux et les nouveaux patrons de l’oligarchie ont entrepris ce raz-de-marée de nature exponentielle. Même ceux qui avaient promis de nous aider se trouvent en difficulté face à l’urgence de trancher avec les autorités, entre leurs intérêts, les conventions et les bandits légaux. La population haïtienne qui est aux abois ne reçoit ni l’aide ni l’attention même morale des puissances pour contrer le désastre. Cette politique génocidaire prise à son détriment, d’un ordre particulier et totalement inhumain, relatif au plan Covid, qu’écxecutent ceux qui ont programmé la dépopulation planétaire et ceux qui n’ont que faire de l’existence des haïtiens, est le moteur des événements en cours.

Les choses ont changé sur la terre. La politique internationale n’est plus en faveur des peuples. Chacun tire son épingle du jeu. C’est purement une question de survie et d’intérêt stratégique. Si Haïti, c’est-à dire les haïtiens, ne veut pas voir pas les choses telles qu’elles sont dans peu de temps Haïti sera devenue autre chose que son drapeau, une de ces étoiles aux mats des conquérants. Ce qui est déjà constaté. mais pire encore, pour ceux-ci, les bourreaux et leurs nombreuses victimes se retrouvent en final dans le même viseur.

Mettez-vous tous à l’abri chers compatriotes, très loin, pour une période indéterminée ; comme vient de le faire l’ex président d’Haïti ayant sûrement reçu cet avis eschatologique.
L’heure est critique. Mettons-nous à couvert. Soignons toujours et d’avantage nos convictions, tout en continuant les travaux habituels, mais soyons prudents. La Providence dira le dernier mot.

Je Plaide
05 Juillet 2021
Mike JOSEPH