DEFI AU TRAVAIL profil de son rendez-vous avec l’histoire

DEFI AU TRAVAIL
profil de son rendez-vous avec l’histoire

Une fois rassuré par un éventail considérable de concitoyens, le premier acte concret de  DEFI c’est d’offrir à chacun la possibilité de travailler dignement, dans son champ ou domaine de compétence.
À tous nos frères, sœurs, amis, cousins, cousines et citoyens qui ont la capacité de faire preuve de savoir-faire et d’initiative, nous vous donnons la garantie qu’ensemble nous tracerons les routes de la prospérité et du travail. Sans équivoque, le salaire minimum, assuré, vous sera versé; selon l’obligation de chacun de contribuer à faire du travail notre  »projet de société »

.
Selon nos calculs et perceptions, les haïtiens sont capables de s’offrir ce minimum sans l’assistance financière de l’International. Sans nul doute, puisque le monde aujourd’hui est devenu un village global, la coopération internationale est souhaitée. Mais de là à se comporter en parent pauvre, Haïti doit cesser de produire cette image, de subir le calvaire du mendiant, d’offrir plutôt au monde ce qu’il a de meilleur en tant que pays riche. Ce qui manque à ce faire, c’est la bonne volonté de toutes et de tous, au moins la grande majorité; des leader élus éclairés, un chef d’État inspiré, sincère et honnête, et des politiques nationalistes en vogue, en vue d’organiser et d’administrer convenablement les ressources disponibles.


Nous attirons votre attention à toutes et à tous, en nous inscrivant à grand titre sur un tableau d’honneur : que c’est à bon escient que DEFI porte son nom.
Tous les défis doivent être levés. Le monde haïtien doit se savoir supporté et propulsé à la dimension de peuple digne de son statut. La liberté acquise au prix du sang est non négociable et sera toujours cette boussole sur laquelle notre pays s’est aligné.

QUE CELLES OU CEUX QUI VEULENT REDEVENIR OU DEMEURER ESCLAVES, LE DÉCLARENT OUVERTEMENT ET NOUS SOULAGENT DE CE FARDEAU. AINSI NOUS POURRIONS FAIRE LE TRI ENTRE LE BON GRAIN ET L’IVRAIE.

10 Novembre 2021
Mike Joseph