TEL PÈRE,TELLE FILLE; TELLE MÈRE, TEL FILS

TEL PÈRE, TELLE FILLE; TELLE MÈRE TEL FILS
l’échec de Jean Claude Duvalier est dû à la base à son caractère obtenu de sa mère.

 

Rare mais vrai, il arrive qu’une fille affiche tous les traits de caractère de son père ; tandis qu’un fils exalte tous ceux de sa mère.

Autres que les faits, d’un point de vue métaphysique quoique François Duvalier avait l’air timide et naïf il s’était montré à la hauteur de sa tache. Beaucoup trop pour certains, mais, quand même, tenir la dragée haute à ces classes de vampires incontrôlables, ce n’était pas une affaire de saint. La preuve en est bien grande, que si François Duvalier était encore vivant, même sénile il aurait foutu la raclée à ces hordes de démons qui occupent le haut du pavé dans la République de Toussaint et de Dessalines. Il avait peut-être le secret de ces dieux, tout en étant possiblement un diront certains; mais son temps était préférable à celui dans lequel nous vivons depuis plus d’un quart de siècle. Toutes nos excuses aux nombreuses victimes et à leurs enfants, à leurs parents et amis, de son règne; n’en déplaise à ceux-là et à leurs âmes, ainsi qu’aux fanatiques aveugles et intrépides, François Duvalier serait l’homme du moment. La paix du cimetière dont était faite sa politique n’est en rien comparable à la peur du cimetière installée par les bandits légaux et alliés en ces moments de désespoir et de détresse absolus. Qui l’eut cru, qu’après les Duvalier Haïti se serait retrouvé dans ce chaos ?


Si Jean Claude Duvalier, malgré ces faiblesses qui s’apparentent au tempérament de sa mère, il avait trouvé une femme de poigne à la même enseigne que son père, la République d’Haïti n’aurait pas connu une telle déchéance. Mis à part le côté égocentrique de l’homme, François Duvalier avait placé très haut le drapeau national dans le cœur de l’haïtien et sur les frontières internationales. Incluant celles de nos voisins proches, petits et grands. Son erreur fondamentale en rapport avec la continuité, c’est qu’il avait oublié le rôle de la femme dans la vie d’un homme. Au moins Jean Claude aurait dû souffrir et attendre la venue d’une femme qui aurait la trempe de sa mère, sa fin aurait été moins triste. Il n’avait aucune compréhension de son rôle, ni de souci pour cet héritage cousu de sang et de sacrifices énormes. Chacun peut compter parmi ses amis, des étalons de race chez les VSN (Volontaires de la Sécurité Nationale). Rendez-moi fou ou sage, cela voulait dire quelque chose dans les annales de l’histoire; surtout à cette du jour, tôt le matin, 8 heures piles, lorsque avec fierté il fallait se tenir debout pour saluer le drapeau national. En voiture ou à pied il fallait s’immobiliser, sinon tant pis. Quelle…! je m’excuse encore une fois, j’allais dire quelle belle époque. J’aurais insulté sans nul doute, sans le vouloir, la mémoire des victimes.
Quel Duvalier amélioré ne serait point le bienvenu dans ce marasme, ce déséquilibre écologique et infrahumain dans lequel se trouvent et les disciples et les ennemis des Duvalier ?

LE PLUS FORT DES ARGUMENTS QUE J’AI ENTENDUS AU SUJET DU TORT CAUSÉ PAR DUVALIER À HAÏTI, C’EST CELUI DE LA FUITE DES CERVEAUX. QU’EST-CE QUI LES EMPÊCHE DE REVENIR EN HAÏTI OU DE PROFITER DE L’EXIL POUR CHANGER LES CHOSES EN HAÏTI ? FRANCOIS DUVALIER SAVAIT TRES BIEN QU’ILS ÉTAIENT DES BONS À RIEN, VOILÀ POUQUOI IL N’AVAIT CURE DE LEUR PRÉSENCE SUR LE TERRAIN.

Éduquons nos enfants pour qu’ils soient des géniteurs de l’ordre normal de la descendance : « TEL PÈRE, TEL FILS; TELLE MÈRE, TELLE FILLE. »

 

Je Plaide
05 Décembre 2021
Mike Joseph