D’ESCLAVE À PREMIÈRE NATION, DE ZOMBI À SOUVERAIN

D’ESCLAVE À PREMIÈRE NATION, DE ZOMBI À SOUVERAIN
La première étape a déjà été franchie, il ne reste que la seconde à affranchir. DEFI prend la commande et souscrit à la demande générale, en chœur, de faire de l’esprit africain la seule boussole à suivre.
Éloigné de sa sphère d’influence le nègre haïtien s’est retrouvé pieds et poings liés aux confins de l’hérésie contradictoire.
Le vaudou chante les louanges de l’Évangile, les lwas vont à l’Église et participent aux cérémonies religieuses glorifiant le nom du Tout-puissant. QUE RECOIT -IL EN RETOUR COMME SUPPORT ET ATTENTION ? humiliation et controverse. N’est-ce pas là que le bât blesse ?
Finis l’errance et le désordre. Le droit à l’existence suffit à conduire les hommes vers le lieu de leur consécration, l’Afrique mère.
Et ce droit n’est rien d’autre que le fait d’y avoir pris naissance, là où tous les hommes sont nés, l’origine de l’humanité. Y a t-il plus convaincant sermon que l’origine ?
Que celui qui oserait se mettre au travers de ce sermon ait le verbe acéré et se lance à la recherche d’un équivalent ou d’une diatribe capable de tenir l’équilibre.
Je, personnellement, au nom de tous les miens, prends le témoin et souscris à l’antenne de direction qui mène vers le lieu où chaque culture se situe.
Compatriotes de tous milieux, votre statut actuel est pris en compte mais ne saurait effacer le point auquel nous sommes tous rattachés. Que soit considéré comme alternative ou plus, le cheminement où vous êtes actuellement, l’origine demeure la source de tous vos élans vers l’absolu. L’ignorer c’est vous exposer aux imprévus ou incertitudes sans manque, qui ne prendront en compte les acquis de l’identité.
Je m’empresse de vous dire, mesdames, mesdemoiselles et messieurs, que le seul moyen pour vous d’exister c’est de vous aligner vers l’idéal et le destin absolu.
J’aurai sûrement à vous entretenir de mes avancées sur ce sujet, mais faudrait-il que je trouve agrément et confirmation de votre plein et entier engagement à faire d’Haïti ce qu’elle a été avant la décharge en cours.
Recevez, chers(es) amis(es) et compatriotes, mes plus sincères contributions à la cause haïtienne, pour une Haïti heureuse et fière.
Telle est la mission de DEFI pour l’avenir. Merci.
01 Janvier 2021
Mike Joseph.