AVEC CE COMPLOT OURDI DES PUISSANCES DU MAL

AVEC CE COMPLOT OURDI DES PUISSANCES DU MAL
un chef d’État qui se respecte devrait s’imposer ou démissionner

Il est clairement établi que la covid-19 est une émanation du mal que les chefs d’État de la planète sont obligés d’imposer à l’humanité. De quelle puissance première ou de quel groupe d’assassins est venu cet ordre de mettre à genoux tous les humains et de les réduire en nombre et à la servitude ? Qui d’entre eux, les chefs d’État, pourra remettre les choses à leur place et rendre la vie telle qu’elle était à ces milliards d’humains en souffrance. Combien de temps cela prendrait-il, dans une perspective de prompt rétablissement, pour que les hommes retrouvent leur bons sens et la confiance qu’ils avaient dans la vie, avant la main mise de tel individu ou de tels maniaques sur leur destin ?

Devrions-nous nous résigner à ce fait, qu’il n’y a pas un seul de nos dirigeants qui soit capable de faire face à ces démons, tous ceux qui obtempèrent, alors que la vie des hommes et des femmes qu’ils représentent se trouve piégée et mise au fourneau ? Ne sont-ils pas tous coupables de trahison envers leurs sujets ?

De deux maux il faut choisir le moindre, mieux vaut mourir debout qu’à genoux. De toutes les façons çà ne sert à rien de vivre dans l’état où nous sommes, placés en réserve comme du bétail dont l’espérance de vie se trouve entre leurs mains, et qu’ils peuvent décider de combien d’âmes, au moment de leur choix, ils auront besoin pour nourrir leur appétit ou soif de sang.

C’est le monde à l’envers. La science, si elle existe encore, est incapable de garantir le succès d’un traitement mais l’impose quand même aux humains, advienne que pourra ? Que se passe t-il avec la plus noble des professions ? Rendue à ce point, la médecine jouira t-elle toujours de son prestige cardinal ? Qui va garder confiance envers le médecin, compte tenu de sa complicité ou de son obtempération vis-à-vis du choix criminel qu’il a fait ou qui lui est imposé ?

Déjà, il est certainement soupçonné que plusieurs vies sont en train de se perdre et vont se perdre à cause de cette disposition unilatérale de vacciner contre leur gré des citoyens qui refusent de se laisser entraîner dans cette fosse perdue. Nul ne sait vraiment à combien elles seraient estimées mais une chose est certaine, elles sont plus nombreuses qu’on le dise et qu’on le pense. Même parmi les vaccinés il y a des revers, parce qu’ils se sont rendu compte qu’ils se sont fait avoir. Selon les données non divulguées, il y aurait plus de malades COVID vaccinés que de non vaccinés. Cela voudrait dire que malgré le choix aveugle qu’ils ont fait de se soumettre et de se mettre à l’ordre, les vaccinés se retrouvent parmi les premiers à monter sur l’échafaud.

Il était dit que les derniers temps seraient durs, mais pas au point que les hommes se rendent à la boucherie et se fassent charcuter par des politiciens et des médecins bouchers. Tout laisse croire que bientôt, ayant perdu complètement le nord, ils viendront nous chercher chez nous, pour finir leur sale boulot. Étant donné que nous sommes psychologiquement déjà préparés pour un tel scénario, entre vivre quelques jours ou quelques mois de plus, choisissons tous et toutes de dire non. Au moins, nous, nous ne serons ni complices ni passifs de ce génocide planétaire cousu de fil blanc.

Je Plaide
30 Janvier 2022
Mike Joseph