LE RACISME AUTANT QUE L’ESCLAVAGE

LE RACISME AUTANT QUE L’ESCLAVAGE, ne sont-ils pas plus dangereux, plus mortels et moins coûteux à traiter que la pandémie en cours qui a déstabilisé toute la planète ? POURQUOI NE S’EN OCCUPE T-ON PAS ?

Quand cesserons-nous de croire aux mensonges de l’occident et des déchus du royaume céleste ? S’il existe des gens à convertir, selon les prescriptions de l’Évangile, ce sont ceux-là qui n’ont pas cessé depuis la création d’offenser le Seigneur et de conduire l’humanité vers sa perte. Tout est là devant nous, alors qu’est-ce qui nous empêche de voir où se trouve le mal d’être ? Les noirs ont besoin de s’isoler des peuples et des sociétés racistes, plus que les gens s’isolent les uns des autres à cause de la pandémie COVID. Puisque ce sont nous les noirs qui en sommes victimes et avons subis les affres du racisme et de la civilisation, ceci depuis que le monde est monde, personne ne s’en occupe n’est-ce pas ? L’esclavage, comparé aux maux des siècles, pandémie et toute autre maladie ou pathologie physique ou mentale, ne serait-il pas assez cruel pour qu’on le classe # 1 parmi les plus abominables ? La première nation noire du monde, avant de le devenir elle a connu les horreurs de cette maladie des empires coloniaux. Elle s’en est débarrassée, et malgré son statut de vaccinée elle continue d’être la cible des colons prédateurs, les mêmes qui ont créé et inventé la covid-19, pour en finir, une fois pour toutes, avec les peuples noirs qu’ils ont en horreur. Car ceux-ci méritent de disparaître de la surface planétaire. Que faut-il de plus pour nous convaincre qu’Haïti et tous les peuples africains ont besoin de couper leurs liens avec l’occident et ses alliés ? N’est ce pas le droit de chaque peuple, surtout le peuple noir, de choisir sa façon de vivre ? Ce faisant, qu’aurions-nous à perdre, sinon qu’à gagner ?
Quand des hommes comme vous et moi osent s’affranchir de ce pas contre l’obscène et vulgaire amitié que propose hypocritement et diplomatiquement l’occident, la voie est tracée pour la libération mentale de l’homme africain.
En tant que symbole de la liberté, parlant au nom d’Haïti comme première nation libre et indépendante du peuple africain, nous prenons ouvertement la responsabilité de dire au monde quelle est notre disposition face à ce fléau millénaire que sont le racisme et l’esclavage moderne ou à l’ancienne.
Sachez qu’il existe au moins un d’entre nous qui humblement voudrait se confiner à jamais, loin de vous; et se débarrasser de votre « civilisation » et de vos foutaises pandémiques. Ayez au moins le courage de le supporter et ne pas courir à vos manières habituelles d’éliminer tous ceux qui ne font pas votre volonté. www.defikp.com www.facebook.com

Je Plaide
21 Février 2022
Mike Joseph