LA TRAPPE ET LA BOITE DE PANDORE

LA TRAPPE ET LA BOITE DE PANDORE
les Haïtiens de l’extérieur sont autant désespérés que les Haïtiens de l’intérieur.

Lesquelles de ces 2 catégories de frères et sœurs trouveront la clef d’Haïti pour ouvrir la boîte de pandore et libérer la surprise qui ferait d’eux des hommes redevenus libres comme ils l’ont été durant presque deux siècles avant 1935 ?

Du train où vont les choses, nous osons croire, comme DEFI, que la surprise viendra de l’extérieur. Ce jour-là, tous, nous ne serons qu’un à fêter et à célébrer la seconde grande victoire, à nous, du bien au détriment de l’absurde. Ne pouvant plus attendre que quelqu’un ou quelque chose vienne nous sortir de cette trappe, nos ailes s’ouvrent et transportent avec elles tout l’arsenal éprouvé du temps glorieux des va-nu-pieds de vertières. Il s’agit là, de redressement et de remise en place des valeurs fondamentales de notre identité commune. De l’immémorable premier jour de la traversée des mers, à l’existence fatale en cours, aucune force mécanique ne pourrait égaler celle du droit universel : le nôtre, La nature se charge des règlements de compte et tranchera en faveur des victimes, non au bénéfice des bourreaux. Encore un peu de patience, car bientôt les aiguilles de l’horloge indiqueront l’heure haïtienne. Mi-nuit, mi-jour, elle dira de quoi seront faits les prochains jours.

RANDEVOU BWA KAYIMAM
01 Septembre 2022
Mike Joseph