POUR OU CONTRE le Droit a l’honneur, je Plaide

POUR OU CONTRE
le droit a l’honneur, je Plaide

De quel droit, avec quelle audace la nation haïtienne oserait-elle, à tort ou à raison, accuser un élu de l’International, soit : la France, les États-Unis, le Canada et j’en passe ?

Un élu demeure un élu. Jusqu’à preuve du contraire, Youri Latortue et Joseph Lambert, tous deux ex-Sénateurs et Présidents du Sénat de la République d’Haïti, n’ayant pas été jugés par la justice haïtienne, ils demeurent honorables devant le peuple haïtien et devant la loi. Donc, dans le respect des normes internationales, tout pays qui se respecte devrait se garder de toute accusation contre eux, tant que des plaintes formelles en ce sens n’aient été dirigées contre eux par la haute cour de justice de leur pays. Et même là encore, vu que les actuelles autorités haïtiennes ne sont pas légitimes, il faudrait attendre que la justice haïtienne se soit prononcée sur le cas et demande à la justice internationale de l’assister, au cas où elle serait incapable de conduire un procès de cette nature. C’est honteux de voir que des Haïtiens se réjouissent du fait que leurs Sénateurs soient accusés par un autre pays et, plus tard, assurément, arrêtés et conduits vers des rives étrangères. Où sont passés les hommes de loi de la République d’Haïti ? Que faites-vous en cette pénible et douloureuse circonstance ? N’est-il pas impératif que vos toges soient mises à l’épreuve pour défendre le peu qu’il reste de votre insigne ? Allez-vous laisser venir prendre sur le sol d’Haïti, la terre de Jean-Jacques Dessalines, nos deux élus, et pas des moindres, sans rien faire ? Que pouvons-nous espérer pour demain, lorsque aujourd’hui ceux qui auraient dû constituer des remparts pour la Patrie sont des fainéants et des hommes de paille ?
Levez-vous, Mesdames et Messieurs les juges et les avocats ; au moins faîtes un geste de courage et de maturité en disant non à l’inacceptable. Car aucune accusation formelle n’a été portée par vous, contre Messieurs les Sénateurs de la République, en l’occurrence : Me Youri Latortue et Me Joseph Lambert. Comme un seul homme, jurez pour une fois de faire respecter la loi. Autrement, cet affront adressé à votre rang et au peuple haïtien viendrait alourdir le poids déjà trop lourd que supporte la balance de l’histoire.

Je Plaide
07 Novembre 2022
Mike Joseph